Yomeddine

en avant-première

Dimanche 18 novembre à 19h

Un film de A. B. Shawky – Fiction – Egypte – 1h37
Avec Rady Gamal, Ahmed Abdelhafiz, Shahira Fahmy

Beshay, lépreux aujourd’hui guéri, n’avait jamais quitté depuis l’enfance sa léproserie, dans le désert égyptien. Après la disparition de son épouse, il décide pour la première fois de partir à la recherche de ses racines, ses pauvres possessions entassées sur une charrette tirée par son âne. Vite rejoint par un orphelin nubien qu’il a pris sous son aile, il va traverser l’Egypte et affronter ainsi le Monde avec ses maux et ses instants de grâce dans la quête d’une famille, d’un foyer, d’un peu d’humanité…

A.B. Shawky, jeune cinéaste de 33 ans, repousse le misérabilisme pour raconter une belle aventure humaine qui questionne le spectateur sur l’acceptation de la différence et la nécessité de se trouver un foyer et une famille. Un film simple et direct qui touche au cœur.