Mélancolie ouvrière

Vendredi 16 novembre à 20h

Un film de Gérard Mordillat – Drame – France – 1h30
Avec Virginie Ledoyen, Philippe Torreton, François Cluzet

Lucie Baud est l’une des premières syndicalistes françaises qui, en 1905 et 1906, mena les grandes grèves dans les filatures de tissage de la soie à Vizille et Voiron. Elle est une de ces femmes exemplaires, de ces héroïnes du quotidien dont la vie familiale, la vie amoureuse et la vie militante ne sont qu’une seule et même vie, une vie vouée à briser « l’infinie servitude des femmes ».

Lucie Baud est une figure oubliée de la lutte ouvrière. À travers une fiction engagée et émouvante, Gérard Mordillat, s’appuyant sur le travail de l’historienne Michelle Perrot, retrace le destin d’une des premières femmes syndicalistes, féministe avant l’heure.

Inauguration du festival, séance suivie d’un cocktail de bienvenue.
En présence du réalisateur, soirée en partenariat avec le Travailleur Alpin et la Société des lecteurs et lectrices de l’Humanité.