It must be heaven

en avant-première

Dimanche 17 novembre à 18h00

Un film de Elia Suleiman Fiction – France/Palestine – 1h37
Avec Elia Suleiman, Tarik Kopty, Kareem Ghneim

E.S. fuit la Palestine à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil, avant de réaliser que son pays d’origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d’une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l’absurde. Aussi loin qu’il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie.
Un conte burlesque explorant l’identité, la nationalité et l’appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir  » chez soi  » ?

 

Ce que nous avons aimé :
Elia Suleiman signe ici une comédie qui ne manque pas de poésie. Dans It must be heaven, le réalisateur se met en scène et prend des allures de Chaplin. Cette fiction, presque autobiographique, nous livre avec douceur le regard du réalisateur sur le monde.